Sélectionné :

Marie-Antoinette,( La Captivité et la Mort)

8,00

Marie-Antoinette,( La Captivité et la Mort)

8,00

Editions libraire académique Perrin et Cie, 1924, broché, intérieur jauni, couverture usagée, Plats abîmés. Dos abîmé.

Plus que 1 en stock

UGS : 1440 Catégories : , Étiquettes : , ,

Description

« La mort de la Reine fut un crime pire que le régicide », déclara Napoléon. Détestée, « l’Autrichienne » avait fini par focaliser sur sa personne la « haine des Jacobins ».

Conduite à la Conciergerie, Marie-Antoinette fut longuement interrogée avant de comparaître, le 3 octobre 1793, devant le Tribunal révolutionnaire présidé par le sinistre Fouquier-Tïnville. Elle fut condamnée à mort le 16 octobre 1793, vers 4 heures du matin, et exécutée le jour même à midi. Relatées avec minutie par G. Lenotre, à partir de témoignages souvent oubliés, ses dernières semaines sont déterminantes pour comprendre sa personnalité et connaître la Terreur de l’intérieur.

Informations complémentaires

Poids400 g

Vous aimerez peut-être aussi…

Fermer le menu