Louis et Marie-Adélaïde de Bourgogne – La vertu et la grâce

8,00

Editions Robert Laffont, 299 pages, 2002. Bon état.

En stock

UGS : 1588 Catégories : , , , Étiquettes : , ,

Description

Héritiers et favoris de Louis XIV, ils formaient le couple royal qui aurait pu faire basculer le destin de la France… A douze ans, Marie-Adélaïde de Savoie épouse Louis de Bourgogne, petit-fils du Roi-Soleil. La vie leur a tout donné : amour, charme, pouvoir, délicatesse de cœur. La gaieté de la petite princesse et sa gentillesse en font la coqueluche de Versailles. Enfant chérie du roi et de Mme de Maintenon, elle éclaire l’atmosphère sombre de cette fin de règne et apprend à son trop sérieux mari, élève de Fénelon, à accomplir ses devoirs d’héritier avec grâce et bonheur. Rencontre rarissime de l’amour et de la raison d’État, leur mariage enchante la cour. À l’aube du XVIIIe siècle, le royaume, fatigué des ambitions et de l’absolutisme du vieux monarque, épuisé par la guerre contre l’Europe coalisée, rêve de voir accéder au trône ce couple qui symbolise l’espoir d’un siècle meilleur. Mais le rêve ne dure que neuf mois. En février 1712, une épidémie de rougeole ravage Versailles et Paris, et fauche la famille royale. Laissant Louis XIV, le souverain habitué à faire plier le monde, isolé et affaibli, et la France orpheline d’une monarchie qui aurait peut-être su dessiner autrement son histoire.

Informations complémentaires

Poids470 g

Vous aimerez peut-être aussi…