L’imaginaire populaire chez Daudet

Auteurs :

10,00

Editions de Flore, 250 pages, octobre 2021.

En stock

Description

Les lecteurs connaissent le bretteur, le député et le pamphlétaire rabelaisien. Mais qu’en est-il du populiste Léon Daudet ? Dans trois de ses premiers romans, Sébastien Gouvès, Le partage de l’enfant et Les primaires, le “procureur du roi” manifeste clairement son adhésion à un imaginaire que l’on pourrait, à raison, qualifier ainsi. Il développe une poétique soudant la beauté mordante qu’on le sait capable de peindre aux vérités radicales que le “gros Léon” n’eut jamais peur d’asséner aux “parlementeurs”, avachis dans leur luxe fort mal acquis et décidant nonchalamment du destin de petits gens qui réclament vengeance. Marc Ducambre donne à voir au lecteur comment Daudet mènera cette vendetta littéraire contre “les voleurs et les assassins”.

Informations complémentaires

Poids220 g

Vous aimerez peut-être aussi…