Sélectionné :

La désinformation

5,00

La désinformation

5,00

Editions de Flore, 16 pages, 2014.

En stock

Description

Extrait :

(…) Aujourd’hui, l’information est partout, il est donc facile de s’imaginer, dans un contexte où les systèmes démocratiques tendent à se généraliser, les enjeux, de plus en plus importants qui peuvent motiver certaines entités (intérêts individuels ou collectifs, privés ou publics, nationaux ou supra-nationaux) à s’attirer les faveurs de l’opinion publique et par là, les suffrages des électeurs. Il serait donc illusoire de minimiser la tentation de jouer sur l’outil de création et de guidage de cette opinion publique, c’est-à-dire de manipuler l’information.

Pourquoi parler de désinformation ? Dans certains milieux, l’évocation de ce seul mot fait sourire, il est vite assimilé ironiquement à « complot » ou « conspiration ». On admet en général qu’effectivement, la subversion existe, mais à en croire la rumeur, on est censé « dédramatiser », elle n’est pas si puissante que cela, en tout cas elle n’a aucune action sur « nous », qui savons la démasquer. (…)

Fermer le menu