La décadence, l’imposture et la tragédie

8,00

Editions Fayard, 360 pages, 1974. Bon état.

Plus que 1 en stock

Description

Ce que personne n’avait encore osé écrire. Partisan de l’Algérie française, adversaire du général de Gaulle, dont il conteste toute l’action, le colonel Argoud et de ceux qui se rallièrent au général en mai 1958, comptant qu’il se prononcerait en faveur d’une Algérie française. L’illusion fut courte. Dans son livre, le colonel Argoud ne recule devant la description d’aucune scène, devant la mise en cause d’aucun collaborateurs des plus proches du chef de l’Etat.

Le colonel Antoine Argoud, est né le 26 juin 1914 à Darney (Vosges) et mort le 10 juin 2004 à Epinal (Vosges), est un officier supérieur français. Il fait partie de l’Armée de Vichy en Afrique du Nord, puis combat dans l’Armée française de la Libération en Afrique et jusqu’en Allemagne. Après la guerre d’Algérie, il est condamné, en 1964, à la réclusion criminelle à perpétuité par la cour de sûreté de l’Etat pour son activité au sein de l’OAS et il est finalement amnistié en 1968.

 

Informations complémentaires

Poids570 g

Vous aimerez peut-être aussi…