Sélectionné :

La bonne mort

9,50

La bonne mort

9,50

Editions de l’Herne, 88 pages, janvier 2011.

En stock

Catégorie : Étiquette :

Description

Octave de Fontclare, élève du collège des Saints-Coeurs à Aigues, est un enfant très pieux qui se prépare à sa première communion mais est en proie à une violente crise spirituelle qui oppose en son âme, dans un conflit terrible, les plus violentes passions sensuelles à l’amour de Dieu.

Se croyant voué à la damnation à cause de l’attrait irrésistible qu’il éprouve pour les plus séduisantes voluptés, il avoue à son confesseur « qu’il manque de l’amour de Dieu ». Cette pensée de l’absolution, l’obsède, le torture et, pour s’assurer le salut éternel, il revêt, sur les conseils de son directeur, le scapulaire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel. Plein de confiance dans les promesses faite par la sainte Vierge au bienheureux Simon Stock : que tous ceux qui porteraient son scapulaire au moment de leur mort seraient sauvés, Octave retrouve la paix intérieure en prétendant braver la justice divine qui ne saurait l’atteindre à travers la sauvegarde du scapulaire.
Malheureusement, les tentations impures redoublent et le hantent. La peur de la damnation devient insupportable. L’enfant finira néanmoins par trouver une solution apte à le délivrer.
D’un côté, une foi demeurée vive, un profond appétit de pureté et un grand désir d’aimer Dieu accompagné de la terreur de la damnation éternelle ; et, de l’autre côté, l’ardeur des passions charnelles, leur attrait irrésistible, les tentations obsédantes, etc. Ces inconciliables partis se heurtent dans l’âme de l’adolescent.
Maurras soulève ici des thèmes universels : la religion et à travers elle le doute religieux ainsi que la question du mal sur laquelle chacun de nous s’interroge avec plus ou moins de scandale et d’anxiété.

Informations complémentaires

Poids100 g
Fermer le menu