Du Paris de Louis XV à la marine de Louis XVI

Auteurs :

8,00

Éditions de l’Érudit, 176 pages, 1983, 16 pages d’illustrations, état correct

Rupture de stock

UGS : 1627 Catégories : , , Étiquettes : , ,

Description

Le pari de Monsieur de Sartine,  Tome I :  La vie de la capitale

Jacques Michel nous brosse une description très alerte et en même temps fort documentée de la vie quotidienne à Paris sous Louis XV. Il évoque ainsi avec verve et humour, au fil des chapitres, le comportement des inspecteurs et des mouches de la sûreté, le sort réservé aux gens sans aveu, le traitement des filles de joie et des femmes entretenues, la surveillance de la conduite des ecclésiastiques et du respect de la religion d’État, le contrôle des Juifs et des protestants, la police des jeux et des spectacles, les lettres de cachet et les prisons, dont la très confortable Bastille, les procès d’État et le « secret du Roi ». Il nous décrit également de façon très alerte les initiatives de Sartine pour le ravitaillement de la capitale, le fonctionnement de la Bourse, le commerce des chevaux et bestiaux, l’organisation des corporations et « jurandes », la surveillance des « recommanderesses » et nourrices, l’amélioration des hôpitaux et cimetières, la création des « monts-de-piété », la police des bâtiments et du nettoiement, et même la circulation des carrosses de remise et de place ou leur stationnement, puisque Paris connaissait déjà les problèmes de notre époque. Sartine a laissé ainsi derrière lui un grand nombre de réalisations, qui furent imitées dans les grandes capitales étrangères, comme la construction d’une halle aux blés et d’un marché aux veaux, la suppression des gargouilles, l’installation d’un éclairage public et la création d’un corps de pompiers.

Informations complémentaires

Poids300 g

Vous aimerez peut-être aussi…