Sélectionné :

Droit royal historique et lois de France

15,00

Droit royal historique et lois de France

15,00

Editions Christian, 85 pages, avril 2019.

Plus que 1 en stock

UGS : 136 Catégories : , , Étiquettes : ,

Description

La monarchie capétienne a été à la fois un pacte non écrit entre une famille dégagée par l’histoire en l’an 987 et un peuple, un mode de gouvernement, une société mais encore une règle de droit qui va être l’objet spécifique de la présente étude juridique.

Le droit royal a accompagné ainsi les institutions du royaume de France dans une traversée de plus de 1500 ans et dont l’horizon était alors purement spirituel.

Les lois de succession à la Couronne de France sans qu’il y ait eu une codification d’une constitution écrite  s’inscrivaient dans la réalité statutaire du droit public  royal qui en posant une distinction institutionnelle entre la Couronne et son titulaire avec la personnalité juridique propre  de la Couronne a abouti à dégager une res publica.  Le juriste Jean de Terrevermeille dans son traité de 1419 s’attachera à le formaliser.

Le droit royal est révolu mais ça et là il a continué d’une certaine façon d’imprégner le droit public de la France  notamment dans la notion de pacte passé entre un état et  un peuple, restant cependant toujours à renouveler.

 

Fermer le menu