Au-delà du nationalisme – Vers un gouvernement mondial

7,00

Editions A l’enseigne du cheval ailé, 306 pages, 1946.

Plus que 1 en stock

UGS : 1437 Catégories : , , Étiquettes : , ,

Description

Faisant passer sa solution fonctionnaliste au second plan, Henri de Man montre la nécessité d’une politique plus vaste et plus radicale encore, commandée par la situation internationale de l’après-guerre. Selon lui, l’apparition de l’arme atomique avait bouleversé les données antérieures et créé une nécessité historique entièrement nouvelle face à laquelle seule la constitution d’un gouvernement mondial pouvait préserver l’humanité de la catastrophe.

Les pages du livre n’ont pas été découpées.

Henri de Man est un homme politique et publiciste socialiste, professeur de psychologie sociale, né à Anvers le 17 novembre 1885, décédé à Greng près de Morat (Suisse) le 20 juin 1953. Dirigeant du Parti Ouvrier Belge (POB), il devint l’un des théoriciens en vue du planisme et du néo-socialisme durant la dépression des années 1930. Originellement, membre de l’aile gauche du POB, il finira sa carrière politique comme leader de son aile droite et fait dissoudre le POB. Condamné en 1946 par un tribunal militaire belge, il vivra en exil en Suisse jusqu’à son décès.

Informations complémentaires

Poids315 g

Vous aimerez peut-être aussi…